skip to Main Content

Ecrasé par les rebondissements de la crise sanitaire, le débat sur le projet de loi controversé de lutte contre le séparatisme touche vendredi à sa fin avec un ultime vote de l’Assemblée nationale qui vaut adoption définitive.

(…)

Porté par le ministre Gérald Darmanin, il avait été assez largement adopté en première (347 voix pour, 151 voix contre et 65 abstentions), puis en deuxième lecture (23 voix pour, 14 voix contre et deux abstentions) à l’Assemblée où les députés de la majorité avaient recentré un texte fortement droitisé par le Sénat avec des mesures contre le port du voile ou renforçant la “neutralité” à l’université.

Back To Top